Le choix de funérailles écologiques

L'écologie étant un mode de vie, on peut comprendre que certains souhaitent que leur conviction les accompagne jusqu'à la mort. Bien que cela soit difficile à quantifier, la pollution des cadavres est évidente et peut être sensiblement réduite.

La mauvaise empreinte écologique des funérailles classiques

La crémation n'est pas des plus écologiques car elle consomme du bois et de l'essence. L'inhumation possède un bilan carbone encore moins avantageux, notamment à cause des composants injectés pour ralentir la décomposition du corps, et qui se retrouvent ensuite dans les sols et les eaux. De tels soins ne sont en réalité pas nécessaires. De même, les services de pompes funèbres multiplient les accessoires inutiles, en vue de faire grimper la facture.

Les ingrédients de funérailles écologiques

Des entreprises de pompes funèbres proposent des cercueils biodégradables, construits en fibres naturelles ou en carton par exemple. Le choix de la pierre tombale peut également être plus ou moins écologique. De même, il existe des cimetières concernés par le respect de l'environnement, comme par exemple à Niort, dans les Deux-Sèvres.

Savoir prévoir ce moment

L'assurance-obsèques est un réflexe qui vient naturellement chez les individus, en fonction de leur vécu. Traditionnement, les contrats sont tous très proches, et aucun ne prenait en compte l'éventuelle volonté de funérailles écologiques de la part des défunts. Surfant sur un phénomène de mode mais également un besoin réel pour certaines personnes, la MACIF a innové en ce sens. Le site lassurance-obseques.fr a justement su décrypter les garanties obsèques offertes par la Macif, avec un regard de professionnel qui pourra aider les personnes concernées, le moment venu.

 

 

 

Derniers articles

Que représente la pierre tombale

Funérailles écologiques

Prendre les devants

Bannière 160x600